D’où je viens

Ebip Serafedino dont la maman est gitane, grandit dans une famille nombreuse sur les rives de
la vallée du Vardar.

Peintre, né à Skopje, le 20 Novembre 1952. Un artiste autodidacte, il pratique l’expressionisme
et art non-figuratif.

Expositions artistiques

De 1970 à 1974 il travaille à Rome, Florence, Venise, Tenerife, Berlin, Amsterdam.

Il arrive à Montmartre en 1975, en 1980 sa première exposition personnelle et l’année suivante
ses œuvres sont présentées au musée de Wax Street Poulbot aujourd’hui Espace Dali.

En 1984, il participe à l’exposition collective de la galerie 14 Robert Philip, rue Norvins.
L’artiste est mentionné dans Benezit et dans le dictionnaire des peintres de Montmartre.

Il présente son exposition de peinture à Hambourg Saarbrücken (la galerie New Art, puis deux
fois dans la galerie Filmhauses), àHelsingborg (Suède, galerie Flesser), à Istanbul (Galerie Ekol
Constantinopolis) et à Paris en 1995 à la galerie Etienne Causans, sur la rue de Seine.

Il est récemment présenté dans un catalogue en trois langues et Gérard Xuriguera, l’auteur de
la préface, ne cache pas son enthousiasme pour le travail de cet artiste.

A partir de ce moment

A partir de ce moment, il impose une sobriété flamboyante, le lyrisme débridé infléchi par son
esprit constructif, la spontanéité de son geste, une imagination éveillée, Serafedino développe
son œuvre ‘’ Workshop Place de Tertre’’ avec la souplesse, la puissance et le contrasté.

Il fait confiance au destin, il vit sereinement avec courage et sincérité, en sachant qu’à la fin de
sa quête, il sera dirigé vers la réconciliation avec lui-même.
Ebip Serafedino Paris est un endroit propre ou il a réussi à gérer le temps de la déraison sur
toile.

Né en Macédoine, il porte avec lui l’esprit méditerranéen et d’ici les couleurs très vives qui
forment un feu dans leur mosaïque collective fraternelle et cosmopolite.

This post is also available in: Anglais